digue du var

 

PREMICES DU TRAMWAY DE NICE

Mise à jour février 2020

 

Extraits du Journal de Nice

 

Lundi 25 octobre 1875

 

Le Conseil Municipal de Nice s’est réuni  hier en séance extraordinaire pour délibérer sur le mode à adopter pour la rétrocession de la concession accordée à la Ville par décret du 9 septembre dernier pour la construction et l’exploitation d’un réseau de tramways qui comprendra les quatre lignes suivantes :

1 – de la Place Masséna jusqu’à l’embranchement du chemin de la Californie sur la route nationale N° 7 par le pont Magnan

2 – de la Place Masséna à l’auberge Cotto par l’avenue de la gare

3 – de la Place Masséna à l’abattoir

4 – de la gare au Port Lympia

Toutes les lignes devront s’embrancher entre elles à leur point de rencontre…

 

Mercredi 8 décembre 1875

 

Dans sa séance du 25 novembre, le Conseil Municipal a rétrocédé les tramways de Nice à la la Société Financière  de Paris et la Société des Travaux publics et Constructions de Paris réunies

 

Jeudi 9 décembre 1875

 

Quatre concurrents ont fait des offres :

1 – Mr Léon et Eugène Delettrez

2 – Mr Leonard Rozy représentant la Compagnie des tramways du Nord, Lille, Roubaix Versailles et Genève

3 – Mr Thérin architecte à Saint Omer

4 – La Société Financière  de Paris et la Société des Travaux publics et Constructions de Paris

…Le choix du Conseil s’est porté sur ces deux Sociétés.

Plusieurs propriétaires et principaux habitants des quartiers de Saint Barthélemy supérieur, Saint Sylvestre, le Ray et Gairaut demandant la prolongation de la ligne des tramways jusqu’à la chapelle du Ray.

… Il ne peut actuellement y être donné suite

 

Samedi 29 avril 1876

 

Voeux émis et renouvelés au Conseil Général

Concession de tramways afin de mettre à profit la voie ferrée qui existe sur la rive gauche du Var

 

Lundi 01 mai 1876

 

Vœu au Conseil Général pour la concession à la Compagnie Concessionnaire des tramways de Nice de la voie ferrée longeant l’endiguement du Var - renvoi à la Commission des travaux

 

Mercredi 28 juin 1876

 

Conseil Municipal – nouveau traité pour l’entreprise de tramway

 

Samedi 01 juillet 1876

 

Mr le Maire donne lecture du nouveau traité et de la convention conclus avec les Sociétés concessionnaires des tramways…Le Conseil adopte

 

Lundi 21 aout 1876

 

Conseil Général

… Projet de construction des tramways

Vous avez maintenant à délibérer  sur la demande de concession faite par la Compagnie des tramways  du chemin de fer établi  sur la digue du Var… l’exploitation de cette ligne  est une des conditions du Traité  passé entre la Compagnie et la Ville

 

Lundi 2 octobre 1876

 

Le décret relatif à l’établissement des tramways …est soumis à la signature du Président de la République

 

Mercredi 01 novembre 1876

 

Un décret du 30 octobre 1876 a approuvé le Traité conclu le 12 juillet… Toutes les voies ferrées doivent être achevées  et mises en activité dans un délai maximum de deux années.

… Les Compagnies concessionnaires ont en outre pris l’engagement de solliciter de l’Etat  la concession de l’exploitation pour les voyageurs et les marchandises de la voie ferrée établie sur l’endiguement du Var jusqu’à son extrémité à Bau Roux. Si cette concession est accordée, les concessionnaires devront exécuter à leurs frais le tronçon de jonction à établir entre l’extrémité du réseau à la Californie et la digue du Var de manière à assurer  un service non interrompu entre la Place Masséna et Bau Roux

 

Jeudi 28 mars 1878

 

La Compagnie des tramways s’occupe sérieusement de la prolongation de la ligne du Pont Magnan à Baoux Roux

 

Mercredi 8 mai 1878

 

La longueur des lignes concédées est de 12440 mètres, la longueur exécutée jusqu’à présent est de 5024 mètres non compris 686 mètres de voies de garage…

 

Samedi 7 décembre 1878

 

La Compagnie des Tramways a fait reprendre depuis quelques jours les travaux de la ligne de l’abattoir

 

Vendredi 4 avril 1879

 

…Quelle peut bien être la raison du retard que met la Compagnie à ouvrir à la circulation la ligne allant de la Place Garibaldi à l’abattoir… pourquoi elle ne met pas en chantier la ligne du port ?

 

Vendredi 18 avril 1879

 

On s’endort.

Qui faut-il réveiller ? Est-ce la Compagnie ? Est-ce l’administration municipale ? Nous rappellerons à la Compagnie  qu’elle a fait construire une ligne allant de la Place Garibaldi à la Place Risso, que les rails sont posés et qu’elle ferait peut-être bien de commencer l’exploitation.

 

Vendredi 9 juillet 1880

 

La ligne de la Gare au Port sera exploitée à partir du 10 juillet courant