Point du Ramingao ŗ Roquebrune Cap-Martin

HYGIENE PUBLIQUE A NICE

Mise à jour mars 2021

En collaboration avec Judit Kiraly

 

Dans la deuxième partie du XIXème siècle à Nice s’est posée de façon sérieuse la question du traitement et de l’évacuation des eaux usées.

Notamment il y avait des plaintes sans cesse au sujet de l’odeur pestilentielle du Paillon en été où étaient rejetées beaucoup d’eaux usées.

La Ville de Nice a fait à cette époque un effort pour créer un réseau d’égouts mais avec à la fin un rejet en mer.

On peut noter à ce sujet diverses publications

Il y avait déjà des préoccupations à ce sujet au XVIIIème siècle et on peut lire une note dont l’origine est pour l’instant inconnue faisant l’historique de la question de 1700 à 1860. Voir note

En 1989 Le Maire de Nice Jacques Médecin  indique dans un discours qu’il a fallu attendre 1905  pour avoir un tout à l’égout  dont le projet était vieux de plus de vingt ans, et 1912 pour avoir un collecteur général et deux collecteurs principaux, l’un pour la vieille ville et l’autre pour la rive droite du Paillon.

 

Société des Architectes des Apes Maritimes

 

Dans son bulletin N° 3 de 1878 la Société des Architectes a publié en pages 56 à 61 un article intéressant sur la pratique ancienne et actuelle, sur les projets envisagés, sur le problème de surverses, sur un futur réseau, et sur les préconisations pour les constructions nouvelles Voir photocopies

 

La revue Nice Medical

 

numéro 6 de mars 1883 a publié un article sous le titre:

Des divers systèmes d’évacuation et des immondices d’une ville.

 

https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5518729v/f1.item.r=NICE%20%20egouts%20STURGE.zoom

 

La santé publique en milieu urbain

 

Est le titre d’un dossier “hygiène et mesures d’assainissement XIX et XXème siècle” par Robert Woods ()

On peut lire page 193:

“Plusieurs des statisticiens de la santé et des démographes avaient une formation médicale, tels le Docteur William Farr, qui joua un rôle important et ses successeurs du Bureau Général  des statistiques de Londres les Docteurs Ogle, Tatham et Stevenson (ou Stephenson)

Tous ont apporté une contribution de la plus grande importance à la santé publique”

 

Thèse de Judit Kiraly 1997

Civilisation et langue anglaise et histoire

 

Eau pure et eaux usées problèmes et solutions d’hygiène santé et propreté

 

Extraits du journal le Phare du Littoral

 

samedi 24 mars 1883

 

Hygiène publique de Nice

 

Mr le Docteur West médecin en charge de l’Hôpital des enfants à Londres, a publié un grand travail sur l’établissement d’un sanatorium à Nice pour l’isolement des maladies contagieuses. Un autre mémoire sur une maison de désinfection…

 

Mr et Mme Otten Sturge se sont occupés des eaux d’égout dans la mer et proposent un moyen très pratique de l’éloigner de nos plages qui bordent le rivage

 

Mr Stephenson, Vice Président de la Société Royale de Londres, s’est sérieusement occupé des réformes indispensables à l’amélioration de l’hygiène publique de notre ville

 

Judit Kiraly () note que le système “tout à l’égout” a rencontré une vive opposition de la part des oleiculteurs qui utilisaient les eaux de la ville comme engrais. Elle a cité comme travaillant sur le sujet des médecins étrangers et locaux (Thaon et Léon Pilatte).

Elle note que les égouts de Cannes ont été dessinés par un sanitary engineer britannique. A Nice il y avait aussi Auguste Icart  diplomé de Grande Bretagne “sanitary engineer” et un anglais Hugh Smith.

 

 

Dimanche 25 mars 1883

 

Mr Stephenson, Vice Président de la Société Royale de Londres, voulant assurer les conditions hygiéniques de la ville de Nice au sujet desquelles la colonie anglaise et la colonie américaine témoignent de leur mécontentement propose d’adopter à titre provisoire en attendant une régularisation plus complète des travaux du service d’hygiène

1 - Interdire rigoureusement toute communication entre les fosses fixes et les égouts pour empêcher les infiltrations nuisibles dans le sol et les mélanges insalubres

2 – Prescrire aux habitants un système d’aération des fosses à l’aide de tuyaux de ventilation, et pendant les vidanges la désinfection au chlorure et au sulfate de fer

3 – Procéder au curage des fosses avec l’aide de la Compagnie des Engrais, en appliquant le système pneumatique, au taux maximum de 4 F le mètre cube

4 – Utiliser pour le transport des tonneaux de vidange, pendant la nuit, les lignes de tramway en y adaptant des wagons et un système de traction ad hoc

5 – Prolonger dans ce but la ligne actuelle des tramways jusqu’à la fabrique d’engrais, lieu de destination des wagons

6- La Compagnie des Engrais et celle des tramways se sont déjà mises d’accord pour réaliser les améliorations et sont prêtes à faire tout ce qui sera demandé

7 – Imposer un cahier des charges rigoureux à la Compagnie des Engrais et placer ses travaux et services sous la surveillance d’inspecteurs spéciaux nommés par la municipalité

8 – Organiser le service au plus tôt afin que dès le 1er octobre il puisse fonctionner au moment où arrivent les étrangers

9 – Pour l’avenir s’assurer la disposition des terrains libres sur la rive gauche du Var afin d’y créer un dépot et à cet effet prolonger le tramway jusqu’au bord du Var

 

Mesures définitives:

En prévision des quantités d’eau dont la ville pourra disposer grace au canal de la Vésubie, confier à un ingénieur compétent et spécial le soin de préparer un projet définitif de drainage et d’assainissement pour la ville de Nice.

 

Tel est en résumé le projet provisoire de Mr Stephenson. Ce sont des mesures urgentes à prendre si l’on veut que la colonie étrangère trouve chez nous les conditions d’hygiène et de salubrité sur lequelles elle est en droit de compter

 

Lundi 26 mars 1883

 

Le projet à l’initiative de Mr Stephenson…sera soumis à l’approbation de la Municipalité…

 

Mardi 27 mars 1883

 

Lettre d’un lecteur:

… Dans une ville de l’importance de Nice, Il devrait y avoir des cantonniers, des balayeurs, des balayeuses mécaniques, des tombereaux pour enlever les boues, des jets d’eau sous pression, des tonneaux d’arrosage pour laver les rues…

 

Vendredi 4 mai 1883

 

…Salubrité publique

Article du Docteur Frémy

… Dans le système de Mr Berlier qui fonctionne à Paris, la matière se trouve dans des canalisations en fonte qui n’ont pas plus de dix à quinze centimètres de diamètre et que l’on place dans les égouts à la façon des conduites d’eau. Ces conduits qui aboutissent à une usine située en dehors de la ville qui aspire les matières pour les refouler à quarante ou cinquante kilomètres prennent naissance dans de petits appareils que l’on pose soit dans les anciennes fosses d’aisance devenues ainsi complètement inodores, soit dans les caves…

 

Suit une description des appareils en question

Suit également une critique du système du tout à l’égout

 

Lundi 7 mai 1883

 

Le Journal cite des sources pour puiser des éléments d’appréciation du système J.B Bélier

 

Jeudi 10 mai 1883

 

A Nice les sociétés savantes en grand nombre, des médecins et ingénieurs …réclament des modifications immédiates à l’état actuel des égouts. Ils ont vu que Mr Stephenson s’arrêtait à un certain nombre de mesures provisoires.

 Mr Allen et Mme Sturge…voulaient tout d’abord éloigner les bouches d’égout des bords de la Baie des Anges et les transporter au loin à l’embouchure du Var en favorisant leur transport par une machine élévatrice.

Mr Durand Claye demandait que les égouts débouchent loin des maisons de la plage mais il conseillait aussi l’utilisation  des eaux sales et leur  déversement sur des terrains incultes.

Le Docteur Frémy voulait forcer les immondices dans des tuyaux hermétiques.

Quelle solution sera retenue?

Notre réseau d’égout dépasse à ce jour quarante kilomètres…

Le Paillon ne reçoit plus aucun égout.

 

Mardi 22 mai 1883

 

A Nice on compte trois systèmes de vidanges

Système de la Compagnie Générale des vidanges qui opère l’enlèvement à l’aide du vie

Système des paysans aussi ancien que barbare…nuitamment..

 

Jeud 24 mai 1883

 

Système d’évacuation clandestin à l’égout.

On avait dévolu aux égouts le rôle d’évacuer les eaux ménagères. Il fallait encore qu’on leur imposat le transport frauduleux des vidanges.

Le tout à l’égout peut se pratiquer sans danger…dans les conditions suivantes:

 

Jeudi 13 mars 1884

 

Conseil Municipal

 

…Deux systèmes sont en présence: le système du tout à l’égout préconisé par M Durand Claye adopté à Paris par la commission scientifique spéciale et le système de drainage par conduites séparées des matières fermentescibles proposé par Mr Berlière.

…. L’administration municpale a cru devoir…demander un rapport d’ensemble à Mr Vigan Ingénieur en chef des Ponts et Chaussées.

Mr le Maire…demande l’autorisation de désigner une commission qui serait chargée de la rédaction des projets définitifs et de proposer  de concert avec Mr Vigan les voies et moyens à adopter pour réaliser les améliorations à introduire dans nos égouts…cette proposition est adoptée.

 

Dimanche 25 mai 1884

 

Conseil municipal

 

…la commission aura à approfondir s’il ne convient pas de faire un grand égout, une sorte d’égout collecteur qui, longeant la Promenade des Anglais, amènerait au Var et même plus loin si besoin était, les eaux de tous les égouts

 

Jeudi 30 octobre 1884

 

Réflexions du journal

C’est tout à fait inutile dans l’état actuel des finances de la ville de s’occuper de la réalisation prochaine du programme de tout à l’égout. Pour cela il faudrait reconstruire avec des frais qui se chiffreraient par des millions tout le réseau des égouts puisqu’il n’y a ni pente ni la forme ovalaire ni la profondeur nécessaire sous le sol

 

Mercredi 15 septembre 1886

 

Conseil municipal

 

…pourquoi du moment qu’il a été décidé en principe qu’on ajournerait toute construction d’égout puisqu’un nouveau système est à l’étude, on adopterait le construction de l’égout de la rue Reine Jeannne …le système d’égout qui est à l’étude ne recevra de solution que dans quelques années

 

Samedi 01 avril 1887

 

Projet du Docteur Balestre, voir bibliographie ()

…les système préconisé est le separate-system modifié par Mr Morris…Il emploie des drains en poterie inattaquables par les acides qui partent des points extrêmes de la ville et arrivent à des centres de déclivité où se trouve placé un collecteur qui conduit les matières alvines à un grand collecteur. Ce grand collecteur va déverser les matières qu’il a reçues à une assez grande distance de la ville. Par de nombreuses chasses d’eau les matières alvines rapidement entrainées au loin ne séjournent point sous le sol…

Le déclivité du grand collecteur et celle des drains sera t’elle suffisante pour que l’écoulement des matières alvines puisse s’effectuer….nous ne pouvons le dire, personne ne sait au juste à quoi s’en tenir à ce sujet pour cette bonne raison c’est que le seul plan nécessaire a été dressé par Mr Morris, à ses frais et se trouve à Londres.

 

Note: Le rapport du Docteur Balestre analyse deux types de separate system

1- avec des appareils mécaniques

2 – par la pente.

Il consacre plusieurs pages (52 et la suite) au système de W.Morris Ingénieur de Brighton

 

Dimanche 4 avril 1887

 

Critiques et réponses au projet par Mr Garien

 

Jeudi 7 avril 1887

 

Objections et craintes pour la pollution de la mer

 

Dimanche 10 avril 1887

 

Objections sur la fragilité des drains et leut perméablité. Réponse: ils sont vernissés non perméables. Les eaux pluviales passent dans des conduits séparés

 

Mercredi 20 avril 1887

 

Objection: perte des engrais humains

 

Jeudi 21 avril 1887

 

Nouvelle discussion sur la pollution de la mer

 

Dimanche 18 septembre 1887

 

Réunion de quartier Saint Etienne: motion demandant le rejet du système Morris et de tout projet ne conservant pas les matières fécales pour server d’engrais

 

Mardi 20 septembre 1887

 

Discussion sur la suppression des surverses

 

Vendredi 27 juin 1888

Le Conseil Municipal de Cannes… a décidé la construction d’une canalisation spéciale (separate system) pour l’asssainissement de la ville (suit un plaidoyer pour l’adoption du même système à Nice…)

Nous espérons en avoir assez dit pour attirer l’attention de la Commission d’Hygiène pour avoir démontré que l’assainissment de la cité nécessaire l’année dernière est indispensable aujourd’hui

 

Synthèse de Maraini architecte aout à octobre 1888

 

Plusieurs articles entre aout et octobre 1888 Voir dossier séparé

 

Mardi 22 octobre 1889

Prolongement des égouts (Conseil Municipal)

…On s’occupe ensuite du projet, déjà vieux du reste relatgif à la pose des tuyaux en mer pour le prolongement des égouts. Ce travail que l’on a déjà assez retardé doit être exécuté durant l’étéprochain, seulement il faut:

1 – L’autorisation de la Préfecture

2 - L’avis des Ponts et Chaussées

3 – Ecouter les considérations du Service Maritime

4 – Enfin payer une redevance aux Domaines

 

Il faut donc que l’adjudication soit faite au plus tôt car l’adjudicataire se verra dans la nécessité de commander à une usine du Nord des tuyaux d’une fabrication spéciale. Le projet du Maire est adopté et la mise en adjudication décidée.

 

Dimanche 17 novembre 1889

Synthèse Harris voir dossier séparé

 

Mardi 9 février 1892

Sur la demande de Mr le Maire, Mr le Docteur Masson un homme compétent  dans la matière s’est rendu à Nice pour y étudier les mesures à prendre en vue de l’assainissement de la ville. Mr Masson a fourni à ce sujet un rapport très complet suivi d’un long rapport qui aura besoin d’être étudié

 

Samedi 23 mars 1892

Le Conseil vote un crédit de 18000 F pour la construction d’un tuyau d’égout en fonte dans la mer en face du Boulevard Gambetta et d’un même tuyau en face du square des Phocéens

 

23 et 24 juillet 1892

Rapport de la Commission sur le tout à l’égout et le separate system

(voir dossier séparé)

 

Vendredi 06 octobre 1893

…le système dés égouts à Nice est déplorable… Qu’y a t’il à faire dans le présent pour remédier aux inondations contre lesquelles protestent les habitants de la ville?… Le système d’égouts inauguré du temps de Mr Borriglione est défectueux…La vérité c’est que la ville de Nice … a pris un développemet inattendu… c’est que les calculs les plus optimistes ont été déjoués.

 

Samedi 21 octobre 1893

Le commission a abordé la question du tout à l’égout. Il a été décidé que l’on s’en reporterait aux conclusions de Mr Orengo l’auteur du projet que l’on connait.

 

Vendredi 01 décembre 1893

La commission municipale s’est réunie hier soir. Mr Tassan représentant la Compagnie de Paris qui a présenté l’emploi du système Shone (voir étude Maraini) a été entendu… Il serait heureux  pour notre ville qu’une décision fut prise dans un bref délai

 

Mercredi 30 janvier 1894

C’est aujourd’hui à 2 heures de l’après midi qu’auront lieu les expériences tendant à désinfecter les égouts par l’eau de mer et l’électricité au moyen du procédé Hermitte.

(Note: Le procédé Hermitte a pour but la stérilisation des eaux d’égout par électrolyse de l’eau de mer…La désinfection est due au chlore mis en liberté par le courant électrique. Un article à ce sujet a paru dans la revue d’hygiène sanitaire de 1897 consultable sur Internet)

 

Jeudi 24 mai 1894

Assainissement

Une experience du système Piattini (projet de canalisation spéciale pour l’évacuation des eaux vannes de la vilile de Nice aura lieu aujourd’hui… Il appllique au transport des matières de vidange la double action pneumatique procédant alternativement pare aspiration et par refoulement.

L’évacuation à partir des maisons se fait par aspiration dans un petit recipient clos où viennent aboutir les tuyaux de chute

 

Samedi 01 février 1896

…Depuis quelques années déjà le service de la voierie a établi à Rauba Capeu à l’endroit dit du Boccin de Sanson une décharge publique…le jour n’est peut-être pas loin où l’entrée du port sera compromise par ce jet abusive… Il nous semble que la Mairie ferait bien d’interdire dès à présent le jet à la mer à la décharge de Rauba Capeu

 

Samedi 3 juillet1897
Plainte sur des odeurs pestilentielles provenant du Paillon

 

Samedi 24 décembre 1898

La commission d’hygiène, instituée par la Mairie de Nice avec mission de présenter un projet d’assainissement de la ville, s’est réunie pour la première fois à la Mairie hier soir

 

Dimanche 28 mai 1899

La commission des travaux a décidé de consacrer 210.000 F aux travaux d’amélioration des égouts existant sous le boulevard Gambetta et sous le Jardin Public et de construction d’un tronçon du grand collecteur entre le Jardin Public et le Boulevard Gambetta.

 

Mardi 25 juillet 1899

Séance du 24 juillet

Mr le Maire expose au Conseil le projet d’un égout collecteur d’un demi kilomètre à construire sous la Promenade des anglais et débouchant dans la mer vers la Pointe de Carras

 

Jeudi 23 novembre 1899

De futures améliorations de drainage vont être réalisées comme la construction d’un grand collecteur dont les travaux ont été commencés et qui est destiné à conduire toutes les eaux d’égout vers une usine aspirante projetée à l’embouchure du Var

 

Jeudi 14 juin 1900

Conseil municipal. 250.000 F votés pour la construction d’un tronçon du collecteur général de la Promenade des Anglais

 

Jeudi 18 octobre 1900

La délégation …est composée de Mr Adolphe Isnard Ingénieur, Adjoint au Maire, Mr le Docteur Balestre professeur agrégé de la Faculté de Montpellier directeur du Bureau d’hygiène, et Arnaud Ingénieur des Ponts et Chaussées. Elle est chargée par le Conseil Municipal d’étudier les systèmes d’assainissement et les procédés d’hygiène publique en usage en Angleterre, en Belgique et en Allemagne. Elle est arrivée ces jours-ci à Bruxelles de retour de Londres…

 

Jeudi 24 octobre 1900

Visite détaillée des installations de Francfort par la Délégation

 

Dimanche 2 décembre 1900

La commission extra-municipale

Le résultat de la délégation de Mr Adolphe Isnard Ingénieur, Adjoint au Maire, Mr le Docteur Balestre, et Arnaud contient d’utiles propositions intéressant Nice. La Commission extra-municipale a décidé que le rapport serait imprimé….La commission après avoir étudié le rapport traitera la question au fond

 

Vendredi 21 mars 1902

Hier à cinq heures Mr l’Ingénieur Arnaud avait convoqué le Conseil Municipal et les représentants de la Pesse  au fonctionnement du siphon établi à la traverse du Paillon vers le square des Phocéens…

Le siphon est composé de deux tuyaux jumeaux de 85 centimètres de diameter qui s‘amorcent par deux conduits en pente rigide sur la conduite principale. Ils franchissent le Paillon passant à 2.50 mètres en dessous du niveau de la mer et se réunissent  en un seul canal qui  se jette dans la mer à la Jetée Promenade en attendant la construction du collecteur qui emmènera les eaux vannes jusqu’au pont Magnan. Pour empêcher les tuyaux de s’encrasser et nettoyer des canaux inaccessibles à la main de l’homme on a recours à un procédé en usage dans les villes où ce système existe déjà. Dans le siphon…qui présente un diamètre de 85 centimètres on engage une sphère de bois d’un diamètre de 75 centimètres seulement. Cette sphère est équilibrée de façon telle que mise à l’eau elle en effleure la surface étant presque immergée. Quand elle arrive dans le siphon elle se colle à la partie supérieure du tuyau laissant à la partie inférieure un espace libre en forme de croissant dans lequel l’eau se précipite avec violence chassant devant elle tous les immondices qui ont pus se déposer au fond du tuyau. On recommence l’opération autant de fois que necessaire. Hier on l’a accompli deux fois, une première avec un volume d’eau tout à fait réduit tel qu’il ne s’en produira  jamais dans la pratique. La boule a passé en 4 minutes 5 secondes. La seconde avec les chasses des abattoirs et de la Place Garibaldi. La boule passa en deux minutes 6 secondes

 

Vendredi 18 juillet 1902

Examen des titres du soumissionnaire à l’adjudication qui aura lieu demain matin pour une somme gobale  de180.000 F comprenant notamment l’adjudication pour la fourniture et la pose de tuyaux en fonte destines à conduire à la mer les eaux du grand collecteur de la Promenade des Anglazis et la construction de la chambre du même appareil.

 

Samedi 2 novembre 1902

Conseil Municipal. Mr Isnard expose la situation des travaux des égouts et dit qu’il reste à déterminer la somme pour exécuter le système complet d’assainissement

 

Dimanche 29 mai 1904

Mr Arnaud Ingénieur des Ponts et Chaussées, chargé de la réfection du système d’égouts de notre ville parlait hier sur l‘assainissement, répondant au désir de la Société de Médecine...Il dit le voyage d’études qu’il accomplit en Angleterre…

Il décrit le grand collecteur qui se déverse actuellement à Magnan et que l’on doit prolonger jusqu’au Var…L’ingénieur donne ensuite des details techniques…sur la refection des égouts et particulièrment sur celui du boulevard Gambetta qu’il serait de toute urgence de refaire

 

Mercredi 20 juillet 1904

…Si les rues Paradis, Longchamp, l’avenue Msséna, la rue Saint François de Paule, dotées du nouveau système d’égout que l’on doit aux travaux de MM Isnard et Arnaud, sont exempts de mauvaises odeurs, si les bassins de chasse y fonctionnent bien et si les nouvelles bouches à panier interceptent tout relent, il n’en va pas de même pour les autres quartiers…

 

Mercredi 8 février 1905

Conseil Municipal

Mr Isnard dit que par suite des nouvelles conventions avec la Compagnie du Gaz, il est permis à cette heure d’exécuter le projet  dressé par M Armand, Ingénieur des Ponts et Chaussées relativement à l’assainissement du sous-sol de la ville. Les disponibilités résultant de ces Conventions s’élèvent à environ 170.000 F par an.

Les travaux projetés comprennent l’amélioration ou la construction d’égouts près la mer Boulevard Gambetta, Joseph Garnier, Avenue Désambrois, Boulevard Carabacel, rue Barla, Boulevard Impératrice de Russie et diverses artères du quartier du port et de Riquier. Il comprend en outre le prolongement du collecteur général et des collecteurs latéraux ainsi que la construction de nouveaux intercepteurs…

Après ces travaux il restera à prolonger le collecteur général jusqu’au Var…

Le Conseil Municipal se prononce favorablement à l’unanimité

 

Samedi 11 mars 1905

Synthèse de la situation

Voir dossier particulier

 

Lundi 13 novembre 1905

L’égout collecteur qui se déverse en mer à la hauteur du Pont Magnan a été gravement endommagé par les tempêtes de la semaine dernière. La sortie des ordures ménagères qui se produisait à une centaine de mètres au large se produit maintenant tout près de la plage…

Jeudi 27 septembre 1906

 

Description du système de nettoyage des égouts…avec essai d’emploi de chiens de petite taille trainant d’un regard à l’autre un cable auquel est attaché une bobine balai

Mercredi 2 juin 1909

Devant divers conseillers municipaux on a fait fonctionner la boule pour se rendre compte du bon fonctionnement du siphon qui traverse le Paillon

 

Bibliographie

 

Balestre Docteur – Rapport au Conseil Municipal lu à la séance publique du 28 mars 1887 par le Docteur A Balestre Directeur du bureau municipal d’hygiène - Professeur agrégé, conseiller général - consultable sur Internet

 

Woods R - La santé publique au XIX et XXème siècle – annales de démographie historique