digue du var

 

ECLAIRAGE AU GAZ DE NICE ET PLANS       

Mise à jour Janvier 2019

 

L’éclairage de Nice a été envisagé vraisemblablement dès 1846.

Il a été mis en service progressivement à partir d’avril 1854.

La position du gazomètre avait d’abord été imaginée près de la porte de Turin, mais finalement celui-ci a été édifié près du carrefour des routes de Turin et de Gênes.

Sur le plan de 1865 on voit deux gazomètres à l’est du triangle constitué par la voie ferrée la route de Turin et la Nationale 7 avec à l’est la fonderie Olivier. On voit sous la dénomination de « frontière », l’emprise de la voie ferrée. Le train est arrivé à Nice en 1865.

Sur un plan de 1882 on voit des installations au nord de la voie ferrée avec la mention « N USINE A GAZ » N signifie probablement « nouvelle »

Sur ce plan on compte sept gazomètres dont les deux initiaux plus petits, les deux plus gros étant au nord de la voie ferrée.

Il en est de même sur le plan de 1889 et celui de 1891.

Sur le plan de 1938 on ne voit plus que trois gazomètres, deux au nord de la voie ferrée et un au sud

Ci-dessus de gauche à droite gazomètre en chantier, plan de 1865, plan de 1882

Ci-dessus de gauche à droite, plan de 1889 Garnier, plan de 1891, plan de 1938