Point du Ramingao ŗ Roquebrune Cap-Martin

BARMA GRANDE 06500 MENTON

Mise à jour juillet 2019

Extrait de « The sphere » () du 16 juin 1906

 

Recherches : Judit Kiraly, Raoul Barbès

 

Visiteurs à Menton

 

De gauche à droite:

Extrait du journal 1906

la grotte

le musée

restes

Restes des hommes de Menton

 

 

Outre des restes humains, des os d’animaux nordiques ont été trouvés, tels que l’élan, le wapiti (cerf du Canada), chamois, des espèces primitives de marmottes, loups, ours des cavernes, des  sangliers sauvages ont été sortis de terre.

Le rhinocéros, lion des cavernes, panthères trouvés dans les grottes, d’autre part, nécessitent plus de chaleur que celle de la Riviera aujourd’hui.

Le chat, rat, souris, loir, hérisson, renard, lynx, cheval, lapin et belette du musée pourraient se rencontrer dans la localité actuellement.

La chèvre moderne n’est pas exactement la même que la chèvre des cavernes.

 

Les premiers visiteurs de Menton

 

Des milliers de visiteurs de Menton se sont rendus au musée préhistorique qui a été construit près de la grotte maintenant fameuse. Le travail de tamisage et de collecte des merveilleuses et riches strates au-dessus du plancher de la grotte s’enrichit encore, et les résultats présentés dans le nouveau musée préhistorique.

Les grottes ont été découvertes durant un dynamitage de carrière et ont fourni depuis à la bêche des archéologues, quelques squelettes du plus haut intérêt d’une race connue comme « les hommes de Barma Grande »

Mr Bonfils, conservateur du musée de Menton a collecté les restes stockés avec grand soin jusqu’à ce que la municipalité  de Menton décide de créer le musée spécial qui est présenté ici.

Il est situé près de l’entrée des grottes et dans celui-ci sont stockées, sous la responsabilité de Mr Abbo, les trouvailles de Barma Grande qui ont été trouvées en creusant une épaisseur de 33 pieds  de terre qui recouvre le plancher de la grotte

 

16 juin 1906

 

Bibliographie

 

The sphere, journal britannique - Illustrated London News Group