Point du Ramingao ŗ Roquebrune Cap-Martin

PALAIS DE CRISTAL DE NICE

 

 

Ci-dessus de gauche à droite: état des lieux 1865, 1883, jardin des phocéens

Extraits du journal le Phare du Littoral

 

Vendredi 26 mars 1875

 

Il se signe en ce moment en ville une pétition au Maire de Nice pour demander que le Conseil Municipal prenne enfin les mesures réclamées depuis si longtemps par l’opinion publique contre le Paillon considéré à bon droit comme le fléau de la cité. Mais il est peu probable que le Conseil Municipal accueille favorablement cette pétition, il trouvera  quelque prétexte budgétaire pour abriter ce manque d’initiative…

... La proposition de Mr le marquis de St Paul relative à la couverture du Paillon a été rejetée sans examen sérieux. Le projet de Mr de St Paul n’est pas sans analogie avec le projet que nous avons soumis… Nous proposions de couvrir le torrent depuis le square Masséna jusqu’au Pont Neuf et d’élever sur cet emplacement un casino.

… Mr de St Paul, lui, proposait  de couvrir le torrent depuis le Pont Neuf jusqu’à la mer et d’élever à cette place un Palais de Cristal.

…Le Conseil Municipal a repoussé le projet…à cause de la subvention demandée par le concessionnaire…

 

Samedi 27 novembre 1875

 

Mr le Maire annonce qu’il a reçu de Mr d’Espouy de Saint Paul une lettre transmettant le plan du projet définitif de construction d’un Palais de Cristal sur l’emplacement du jardin public. Ce projet est renvoyé à la Commission des travaux

 

Mercredi 22 décembre 1875

 

Séance du 20 décembre 1875

Mr d’Espouy de Saint Paul propose à l’administration municipale d’élever sur l’emplacement du jardin public un vaste Palais de Cristal… Pour remplacer le jardin qu’on enlèverait  au public on propose de couvrir le Paillon à partir de l’alignement de la Promenade des Anglais jusqu’à la hauteur de la rue Paradis

… Mr de Saint Paul demande la concession sans subvention pendant quatre-vingt-dix ans

… Mr le Maire a proposé d’adopter en principe la proposition…Le Conseil s’est préoccupé d’une clause importante…elle impliquerait de ne toucher au jardin actuel avant d’avoir livré au public le nouveau jardin sur le Paillon.

… Le Conseil accepte

 

Lundi 27 décembre 1875

 

Projet définitif du Palais de Cristal

Le Conseil Municipal dans sa séance du 20 décembre vient d’adopter à l’unanimité le projet du Marquis d’Espouy de Saint Paul. L’ingénieur qui en a dressé le plan et qui sera chargé de l’exécution des travaux est Mr Ordish Esquire

… Quant à la couverture du Paillon et ainsi que les travaux de maçonnerie pour les fondations du Palais…ils seront donnés à des entreprises du pays….On espère qu’ils pourront être commencés en avril prochain et la couverture du Paillon peut être terminée  en avril 1877…

 

Jeudi 17 février 1876

 

Le Maire de la Ville rappelle que les pièces du projet relatif à la construction d’un Palais de Cristal sur l’emplacement du jardin public comportant la modification du plan régulateur, sont déposés depuis le 4 février au secrétariat de la Mairie où elles seront communiquées aux habitants qui voudront en prendre connaissance pendant quinze jours à partir de cette date, qu’une enquête de trois jours (du 22 février au 24 février inclusivement) est ouverte  conformément à l’Ordonnance du 27 aout 1835 ; et que pendant le même délai, Mr Auguste Féraud, Conseiller Général délégué à l’effet de remplir cette fonction de Commissaire Enquêteur, recevra à la Mairie de 10 heures à 5 heures les observations des intéressés qui seront consignées sur un registre spécial ouvert à cet effet.

 

Mercredi 8 mars 1876

 

Depuis quelques jours la Presse locale s’occupe beaucoup de la construction d’un Palais de Cristal sur l’emplacement du jardin public…Faut-il accepter le projet de Mr d’Espouy de Saint Paul.

… Où trouver un local central exposé au midi, aux abords de la Promenade des Anglais…. Mr d’Espouy de Saint Paul au commencement de 1875 présenta un vaste projet qui devait être exécuté à l’embouchure du Paillon et qui s’avançait dans la mer.

… Ce projet… fut bientôt abandonné par son auteur.

Plus tard une nouvelle proposition … consistait à couvrir le Paillon jusqu’à l’Hôtel de France et d’y élever un vaste palais… plus de vue de la mer, plus d’horizon… ce projet aurait été désastreux pour le plus beau quartier de notre ville…l’auteur de la proposition demandant à la Ville une très forte subvention.

… La Commission municipale… a dû dire …prenez de préférence le jardin public

 

Jeudi 9 mars 1876

 

…Nous ne voulons pas priver le public de son jardin. Vous allez le remplacer par un autre que vous prendrez sur le Paillon.

… L’un des plus grandes objections qu’on fait au jardin public sur le Paillon c’est qu’il serait exposé  à un courant d’air dangereux.

En examinant le projet de près on voit de suite qu’il a été proposé et conçu dans le pays des brouillards. En occupant tout le jardin on masque la vue du quai et on fait disparaitre complètement le beau jardin qu’on a mis 30 ans à créer.

… L’enquête a été faite…la question va revenir au Conseil Municipal.

… Il n’est pas nécessaire d’être prophète pour prévoir que le projet de Mr d’Espouy ne sera pas admis ou tout au moins qu’il devra subir des modifications importantes

 

Mercredi 19 juillet 1876

 

Le Conseil est appelé à délibérer sur le projet relatif à la suppression du square des Phocéens pour la construction d’un Palais de Cristal

La proposition tendant à concéder l’emplacement à vouter sur le Paillon n’est pas adoptée

… La proposition accordant l’emplacement actuel du square des Phocéens n’est pas non plus adoptée

 

Samedi 5 avril 1879

 

Conseil Municipal

…A prévoir couverture du Paillon entre la Place Masséna et la Place Charles Albert à défaut de concessionnaire.

Jonction du jardin public au square des Phocéens

Il y aura lieu d’examiner et de résoudre si c’est possible la question de la création  d’un casino et le choix de l’emplacement

 

Note : Les projets de Monsieur D’Espouy  de Saint Paul ont été abandonnés et un casino a été construit en mer sous le nom de Casino de la Jetée Promenade. Celui-ci a brulé le 5 avril 1883

Un autre établissement a été créé Place Masséna

 

Phare de Littoral le 4 avril 1883

 

La magnifique Jetée Promenade qui devait être inaugurée dans le courant de Septembre prochain et qu’un grand nombre de nos concitoyens  ont pu visiter pendant les journées des régates est la proie de flammes. L’incendie s’est déclaré à  5 heures 35 (de l’après midi)

 

Nouvel article le 6 avril 1883