Point du Ramingao ŗ Roquebrune Cap-Martin

VITESSE DE LA LUMIERE

Mesure de la vitesse de la lumière à Nice par Henri Joseph Anastase Perrotin

 

Extraits de documents communiqués par Jean Louis Heudier

 

Article signé par Gilles Bogaert et Wilfried Blanc,

 

Ils ont fait l’historique de la question, qui a été diffusé le 18 novembre 2011 dans les archives ouvertes :

 

 https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00642784

 

Ils ont rappelé les mesures préliminaires de Fizeau 1849 et Foucault en 1862 puis celles de Cornu en 1874, de Michelson et Newcomb de 1878 à 1883.

Les carnets d’expériences de Perrotin et de deux astronomes Prim et Javelle commencent le 18 février 1898.

L’article décrit l’appareillage entre l’Observatoire et la Gaude. Pour l’étape suivante, c’est le Mont Vinaigre plus haut sommet de l’Estérel qui est choisi et les mesures ont lieu en 1902.

Puis une expérience est envisagée entre le Mont Mounier et le Monte Cinto en Corse. Perrotin décède en 1904 et les travaux sont abandonnés.

Michelson en 1927 donne une valeur très proche de la vitesse retenue en 1983 299.792,458km/sec.

Les auteurs donnent la liste des valeurs successives estimées depuis 1849

 

Observations géodésiques

 

Elles ont été consignées dans un rapport de M Simonin. Le dossier figure notamment dans les archives  de la John G Wolbach Library, Harvard Smithsonian Center for Astrophysics, provided by the NASA Astrophysics Data System

Elles ont été faites entre octobre 1899 et juin 1900 entre diverses stations décrites dans le rapport.

En ce qui concerne la Gaude, on peut lire page A 99 : « Pour contrôler la distance entre les piliers de la Gaude et de Nice, nous avons déterminé les angles d’un nouveau triangle dont les sommets sont le pilier de la Gaude et les piliers de Nice et du Mont Férion… »

En ce qui concerne le pilier de Nice, il est indiqué page A 102 :

« Les observations de 1899-1900 ont été faites en installant successivement le cercle azimutal  et l’altazimut au centre du pilier géodésique de premier ordre qui est situé à 10m16 au Nord et dans le méridien même du centre du pilier astronomique du petit cercle méridien, point fondamental de l’Observatoire… »

Suivent un certain nombre de calculs qui aboutissent en page A 108  à « une distance du miroir à la roue dentée de 11862,25m

 

Détermination de la vitesse de la lumière

 

D’après les observations exécutées ente l’Observatoire de Nice  et 1- La Gaude,  2- Le Mont Vinaigre, on peut lire un article qui concerne Perrotin et Prim

 

« … Perrotin dut consacrer plusieurs années tant pour préparer que pour réaliser  ces expériences ; commencées en 1898, elles ne furent, en effet terminées qu’en 1902. Il s’adjoignit comme collaborateur Mr Prim, astronome à l’observatoire dans le but de lui faire répéter ses mesures comme contrôle : les observations ont donc été faites en double, chacun des deux observateurs mettant à profit les mêmes

soirées favorables et opérant pour son propre compte

Le rattachement géodésique des stations d’émission et de réflexion a été exécuté par Mr Simonin assisté de Mr Colomas.

Perrotin mourut avant d’avoir achevé les calculs définitifs de cette importante opération ; auparavant il avait tiré des calculs provisoires un premier résultat  qu’il communiqua à l’Académie des Sciences (Comptes rendus de l’Académie des Sciences t. CXXXI, p 731 et t.CXXXV, p 881)

En recueillant sa succession, le nouveau Directeur de l’Observatoire de Nice a remis sur le chantier cette oeuvre intéressante et il tient à la publier aujourd’hui…

Le travail de réduction a été repris par Mr Prim; les conclusions ont été discutées et arrêtées par MM. Simonin et Prim… »

 

Au chapitre VI page A 27, l’auteur de l’article donne les résultats suivants pour la Gaude (vitesses dans le vide)

Perrotin:                                                                    300162 km +ou-342 km

Prim:                                                                         300000 km +ou-172 km

Et de conclure: « … Nous nous considérons comme fondés à ne conserver que le nombre conclu avec les seules observations avec le mont Vinaigre…et nous adopterons pour valeur de la vitesse de la lumière dans le vide, résultant des opérations faites à Nice V=299901 +ou- 84 km par seconde de temps moyen »

 

Sur la plaque du laboratoire de la Gaude c’est cette dernière vitesse qui figure (299mk9)

 

 Voir aussi:

http://www.archeo-alpi-maritimi.com/miredelagaude.php

 

extraits de documents HAL