MOULINS A VENT


Mise à jour aout 2019

Ci contre de gauche à droite

Moulin de Berre avant restauration

Position du moulin à vent de Vallauris parcelle 561 de l'ancien cadastre

Les moulins à vent ont été très rares dans les Alpes Maritimes, du fait de vents relativement faibles et irréguliers et de l’abondance de l’eau bien répartie

 

Moulin de Berre les Alpes 06440

 

En 2019 il sera restauré grâce à la Fondation du patrimoine voir photo avant restauration

 

Moulin  de la Brigue 06430

 

En parcourant le chemin on peut voir deux petits blockhaus de  la seconde guerre mondiale et deux promontoires.

Sur l’un des deux on voit des traces de maçonnerie avec des restes de mortier de chaux. Ce pourrait être un des emplacements favorables pour l’implantation de l’ancien moulin à vent décrit par G. Casalis : « Serpentine schisteuse entre S. Dalmazzo et Briga  près de l’ancien moulin à vent ; elle fait partie de la formation des alpe marittime »

Il n’a pas été trouvé pour l’instant d’autres mentions relatives à ce moulin considéré déjà au milieu du XVIIIème siècle comme ancien.

 

Moulin de Vallauris 06220

 

Figure sur le plan cadastral de 1814 sous le nom d’ancien moulin à vent. Il était situé sur la parcelle 561 près du col Saint Bernard.

Ce moulin a fait l’objet d’une étude dans « Recherches régionales 1998 N°146 »

 

Moulin du Mont Boron Nice 06300

 

Il a fait l’objet d’un article de F. Gazziello dans Nice Historique  de janvier mars 1949 page 24 à 26  et d’un article d’Henri Geist et de Paul Louis Malausséna sous le titre « le moulin à vent de la ville du Mont Boron », tous deux consultables sur Internet

 

Moulin de Carros 06510

 

Ancien moulin à vent Briquet (XIXe siècle) –
Le nom communément attribué à l'édifice, à savoir "moulin Briquet", provient du nom de son constructeur, Pierre Briquet qui vivait au milieu du XIXe siècle. En ruines ou restaurés, la région connaît surtout des moulins à eau et ce moulin à vent, est une exception rare. Construit donc au milieu du XIXe siècle sur un site venté véritable belvédère au-dessus de la vallée du Var, son but était d'éviter à la population carrossoise d'avoir à porter son grain à moudre jusqu'aux autres communes. Une preuve explicite que le moulin à vent ait bien fonctionné fait toujours défaut, mais les maintes mentions historiques d'un " moulin à vent ", qualifié même de " terminé " sur un document cadastral de 1856, conservé aux archives communales, forment un ensemble d'éléments convergents qui amènent à penser que le bâtiment aurait bien été en état de fonctionner. Si aujourd'hui il n'a plus ses ailes, le bâtiment reste toutefois dans un état remarquable. 
Représentation figurée du moulin conservée aux archives communales, datée de 1857, établie vraisemblablement par M.BRIQUET en complément de sa demande d’acquisition du terrain communal pour la construction de son moulin.

 

 

Bibliographie

 

PCAM Patrimoine  des communes des Alpes Maritimes  éditions Flohic 2000

 

Moulins – Le Sourgentin N° 183 octobre 2008