Point du Ramingao ŗ Roquebrune Cap-Martin

LA TURBIE SELON UN FRERE DES ECOLES CHRETIENNES 1850

Mise à jour juin 2022

 

Ce texte est extrait d’un opuscule que le Frère n’a pas signé et où il n’a pas mentionné ses sources.

 

Page 37

 

La Turbie

 

Au retour du sanctuaire de Lagheto en prenant la grande route de Gênes, on arrive en quelques minutes au village de La Turbie dont l’emplacement est digne de fixer l’attention du voyageur par l’ensemble des points de vue qui de là frappent les regards et surtout par les restes majestueux  d’un monument triomphal que le Sénat de Rome fit élever sur cette montagne à César Auguste, Empereur, en commémoration des victoires qu’il avait remportées sur les peuples des Alpes, longtemps la terreur  des Romains qui passaient dans les Gaules. On croit que ce monument fut élevé en l’an 700 de la fondation de Rome, lorsque César Auguste ferma le temple de Janus.

On a émis plusieurs versions sur l’étymologie de La Turbie, ville qui avant l’érection du trophée d’Auguste, portait le nom de Villa Martis.

Les uns prétendent que ce nom dérive de Turris Pia (Tour pieuse) d’Antonin le pieux, d’autres de Turris in Via (tour sur la route) ; mais la plus vraisemblable est celle qui en trouve l’interprétation dans Tropaca, Trophoea, mot grec qui signifie monument et qui est devenu par corruption Turpia, Turbia ou Orbia.

A l’entrée du village coule une fontaine récemment construite sur le même emplacement que celle des Romains ; elle est alimentée par les eaux de la même source.

L’église et la plupart des maisons sont bâties avec des matériaux provenant des ruines du trophée d’Auguste.

Sur des pierres de taille ajustées aux façades des habitations sur d’autres pierres équarries servant de sièges devant leurs portes on lit encore des restes d’inscriptions frustes en grande partie, les plus remarquables sont celles en marbre blanc, placées dans la maçonnerie extérieure d’un portique situé près de l’hôtel de ville.

 

Notes :

La fondation de Rome a eu lieu en 743 a avant JC

Le trophée d’Auguste a été érigé en l’an 6 -7 avant JC

La porte du temple de Janus à Rome était fermée en temps de paix

 

Voir dossier sur le trophée d’Auguste

http://www.archeo-alpi-maritimi.com/trophee_auguste.php

Voir dossier sur la fontaine de La Turbie

http://www.archeo-alpi-maritimi.com/monumentsdelaturbie.php

Voir aussi:

http://www.archeo-alpi-maritimi.com/restaurationtropheeauguste.php

 

Bibliographie

 

Le jeune niçois instruit de sa patrie ou notions historiques sur la ville et le Comté de Nice – Société typographique 1850 - par un Frère des Ecoles Chrétiennes