MURS ET LINTEAUX DE VILLEFRANCHE SUR MER 06230

 

Mise à jour mars 2017

Dans le village on observe des linteaux avec des gravures remarquables et des élements de patrimoine relatifs au port

 

 

Ci dessus, de gauche à droite:

Rue de l’église date 1707 entourée de M et C

2 place Félix Poullain  DCA 1723 DM

8 rue baron de Bres IHS dans une rosace avec flammes (linteau et détail)

On distingue un poisson en dessous et un oiseau au dessus (colombe ?)

           

Ci dessus de gauche à droite:

Blason 2 rue baron de Brès

4 Rue de May  date 1559  et dans un cercle, croix avec en dessous PM ou FM à droite sorte de croix avec V surmontés d’un signe abréviatif

9 rue pasteur 0 gauche d D IHS dans un double cercle avec V en dessous (quelle est la signification de ce V ?), date 1789 MA

Rue baron de Brès IHS surmonté d’un signe  (A ?), Il est très rare de voir une gravure au dessus du sigle IHS. A droite on distingue un croissant de lune. Il y aurait eu une morgue près de cet endroit.

ci-contre de gauche à droite:

10 rue du poilu

26 rue du poilu

voute rue du poilu

Dans cetre rue on peut observer plusieurs grandes vourtes ogivales en brique plus ou moins bouchées par la suite

      

Ci dessus de gauche à droite:

40 rue du Poilu IHS gothique très sophistiqué dans un tore : voir dossier Internet typologie du trigramme IHS

34 rue du Poilu datation compliquée 1 17 M 27 N

31 rue Volti IHS simple mais avec croix sur dôme au lieu de la barre horizontale du H

 

17 rue Volti 1712 CLM

N°3 rue de la victoire E 1726 M avec un croix entre le 17 et le 26

Entrée du tribunal

 

Sur la clé de voute on observe une sculpture en creux de trois signes, non expliqués.

Or dans le cloitre de Fréjus par exemple, on peut voir sur certains chapiteaux le même signe qui dans ce cas pourrait être une fleur de lys stylisée représentant la triple virginité de la Vierge Marie avant pendant et après la naissance de Christ. Cette symbolique s’est peut être perdue au cours du temps pour devenir un simple motif décoratif. On peut voir parfois le même motif en clé de voute par exemple au N° 10 place de la Fontaine à Bouyon, et au Broc.

 

 

En face de l'église sur le mur de l'ancien presbytère on peut lire la gravure "PASTOPHORIA 1816" ce qui en grec signifiait sacristie.

Sur la darse on peut voir plusieurs dates correspondant à la construction du port.

Photo Henri Guigues

Une copie de l'inscription en arabe est conservée à la Mairie et l'original à l'association ASPMV.

Le texte est une sourate du Coran

Elle a été retrouvée dans des bâtiments de la darse, où se trouvaient des galériens musulmans prisonniers.

Elle est datée de 1724.

Sur cette stèle est gravée la sourate d’ouverture du Coran, Al Fatiha.

Traduction de Muhammad Hamidullah 20ème siècle

 

 «  Au nom d’Allah le tout miséricordieux, le très miséricordieux

Louange à Allah Seigneur de l’Univers

Le tout miséricordieux, le très miséricordieux

Maître du jour de la rétribution

C’est toi seul que nous adorons et c’est toi (seul)

Dont nous implorons le secours

Guide-nous dans le droit chemin

Le chemin de ceux  que tu as comblés de faveurs

Non pas de ceux  qui ont encouru ta colère ni des égarés »

 

André Cane a écrit de nombreux livres notamment sur Villefranche sur Mer et son histoire.

 

Sur des grilles de bâtiments de la Darse on peut observer des motifs qui rappellent la croix des Saints Maurice et Lazare

 

Cette ancre, encastrée dans les rochers, se trouve en bord de mer près du chemin qui va de la Darse vers Nice

GPS 43 46 04.17 N, 07 23 58.46 E

Bibliographie

 

PCAM – Patrimoine des communes des Alpes Maritimes éditions Flohic 2000