Gravure de la Bendola à Saorge

TYPOLOGIE DU TRIGRAMME IHS


         

Mise à jour mai 2014

 

La formule « Jésus Sauveur des Hommes » en latin « Iesus hominum salvator » résumée par les trois lettres IHS se retrouve à beaucoup d’endroits avec de nombreuses variantes.

L’emploi du JSH est très rare mais on le trouve par exemple à Bezaudun 06510, avec une croix traversant la barre du H et à Rigaud 06260 peut être où on lit un "JS", (voir plus loin)

Luc Thévenon () page 74, indique qu’au XVIIIème et au XIXème siècle apparaît le sigle VIH « Veni Iesu Salvator »

Il n’est pas question évidemment d’établir un recensement complet de tous les sigles IHS des Alpes Maritimes et de Ligurie, mais ce dossier essaie de donner un certain nombre d’exemples de la façon de traiter le sujet, avec des hypothèses sur la symbolique qui se cache dans les représentations complexes, particulièrement dans les IHS gothiques.

On peut remarquer que certains villages sont très riches en linteaux avec la gravure IHS et d'autres non, comme s'il y avait une sorte d'émulation.

A partir du XVIIème siècle les manifestations d'invocation sont de moins en moins nombreuses et au XIXème siècle on observe souvent de simples dates en linteau avec parfois des initiales.

La disparition du gothique a lieu dans les années 1500.

 

Forme classique avec croix.

 Le sigle IHS est en lettres majuscules, et la base de la croix s’appuie sur la branche horizontale du H qui est parfois un peu élargie. On le rencontre en de nombreux endroits

La taille de la croix est dans les mêmes proportions que les lettres par exemple à Saint Paul de Vence 06570, place de l’Hospice, photo de gauche, à Levens place de la Liberté, etc...
Mais on rencontre aussi des gravures avec une petite croix par exemple à Valbonne 06560 au 30 rue Alexis Julien où il a été donné plus d’importance à la date 1700 qu’au trigramme, alors qu’une autre gravure de 1709 porte une croix normale

 

A la Bolline Valdeblore 06420 le sigle est inclus dans un cercle entouré par deux autres cercles sans inscription apparente.

Photo de droite Castellar 06500

 

 

A Rimplas 06420, la croix traverse la barre du H et semble posée au sol.

 

A Biot 06410, un trigramme rue de l’Airette comporte trois croix comme au calvaire.

A Saint Sauveur sur Tinée 06420, sous une croix peut-être le chrisme XR difficile à distinguer

Coaraze 06390

Carriera Soubran le S est à l’envers. Le sigle est daté 1533.

Dans les graphismes anciens on rencontre parfois le S à l'envers . Le trigamme est dans un tore  ( voir plus loin)

 

           Forme avec croix sur dôme

Les croix sur dôme sont assez rares. On peut en observer, mais sans le sigle IHS à Saint Paul de Vence 06570, Annot 04240, Coursegoules 06140 où le sigle apparait deux fois. (voir plus loin)  etc…  Photos ci dessous de gauche à droite

A Biot (photo de droite), un trigramme IHS comporte un léger dôme sur la barre du H  au 2 rue Portugon et en dessous figurent peut être trois clous groupés et le symbole d’un lien ou d’une couronne d’épines avec la date 1669.

 

Biot 06420

Sur la photo de gauche, rue de la Poissonnerie, le symbole est inclus dans un coeur avec une fleur de lys inversée, ainsi que sur la photo ci dessus à gauche.

La fleur de lys renversée aurait une signification symbolique

A La Brigue 06430, on peut observer un IHS avec une croix surmontée d'un barre avec un léger bombement sur le porche de l'église. Cette position amène à s'interroger sue le sens de ce bombement ainsi placé

Un dôme  au 4-6 rue Fenoglio à La Brigue qui s’appuie sur les deux branches du H reliées par une barre horizontale

Ou peut penser à une figuration du mont Golgotha mais aussi au globe terrestre.

Au 2 rue Aimable Gastaud, c’est à peu près la même représentation.

 

A Annot un sigle IHS comporte en dessous une gravure en V qui pourrait correspondre à trois clous groupés

Sur le linteau de porte en face du N° 32 à Saint Paul de Vence 06570 rue Grande la croix est posée sur une sphère et une courbe qui la sépare en deux pourrait signifier qu’il s’agit de la sphère terrestre avec l’équateur

 

Le sigle JS de Rigaud 06260

Le linteau d’une porte rue Basse comporte une sculpture en accolade surmontée d’une croix et de part et d’autre les lettres J et S sculptées de façon rudimentaires mais dans une pierre difficile à travailler. S'agit il de l'abréviation de Jésus sauveur ou des initiales du propriétaire? Photo Jean Laffitte 

 Souvent on observe des accolades surmontées par une croix. L’accolade sert elle à donner un sens d’élévation ?

Les piédroits de cette porte comportent deux demi bossages  symétriques en partie basse. Soit ils ont été taillés dans un même bloc coupé en deux soit ils ont été taillés pour donner un effet de symétrie ce qui est rarissime pour les bossages. Voir dossier Internet bossages_erratiques

 

           Exemples de motifs d’accompagnement avec IHS simple

cercle, ellipse, tore, couronne de lauriers

Le motif est souvent un cercle, parfois torique ou une ellipse; par exemple à Falicon 06950 place du Four, Bonson 06830 rue Basse

  clous de la passion      

 

A Annot 04240 on voit trois clous en dessous du sigle avec d'autres signes.

A Saint Sauveur sur Tinée 06420, il peut s'agir de clous ou peut être d'une étoile

On peut voir aussi l'association de plusieurs motifs comme à Falicon 069950, où l'on a à la fois des clous et un double cercle avec des flammèches (voir plus loin) sur le linteau de l'église. A Levens 06670, 6 rue Giraud le trigramme est dans une couronne avec des flammes et trois clous à la base

 

Le triangle ou A de Villefranche sur Mer 06230

 Rue Baron de Bres, le sigle est surmonté d’un triangle avec barre horizontale, (signe maçonnique ?), ou A de Alpha Grec, mais dans ce cas on aurait dû avoir aussi un omega

 

 

           IHS gothiques

Ces sigles présentent de multiples formes. Voir plus loin le cas très particulier de Coursegoules 06140.

On peut remarquer que parfois les lettres sont à l'envers de droite à gauche et que dans un cas au moins l’ensemble est renversé. Voir ci dessous Chateauneuf de Grasse.

Dans les inscriptions gothiques le « I » ressemble parfois à une sorte de « Y » ou à un « V » ce qui donnerait: Veni Hominum Salvator 1570 la date est gravée en chiffres arabes.

 

           Forme simple

 

Il s’agit de « ihs » en lettres minuscules avec une hampe du « h » allongée et barrée de façon à former une croix

A Biot 06410, un IHS  de ce type sur l’église rue du Barri dans une ellipse  voir ci dessus

 

Formes complexes

 

L’écriture gothique donne lieu à beaucoup de variantes plus ou moins ornées

A Malaussène 06710 un IHS gothique dans une couronne,  est entouré de la maxime Fau Morir. Sous la croix on distingue un ensemble de clous; le linteau est daté  1535. Ce linteau très connu présente la particularité de comporter une flèche orientée vers la droite en montant partant de la base du S.

On peut voir un cercle avec torsades formant une couronne, comme à Sospel 06380

Parfois le tore est bordé de flammèches, allusion au Saint Esprit ?

A Peille 06440 rue centrale, la couronne de lauriers est présentée par deux personnages (des anges ?)

 De gauche à droite:

 

Biot, Sospel, Peille

 

A Utelle 06450, la couronne est également présentée par deux anges.

A Bendejun 06390, le sigle dans un liteau en réemploi est aussi dans une couronne présentée par deux anges ainsi qu'à la Bolline Valdeblore 06420.

    Autres signes d’accompagnement

Les clous de la croix dans les motifs gothiques

Voir ci dessus dans les motifs multiples

Le linteau de Coursegoules 06140

On a beaucoup disserté sur ce linteau très connu au 81 rue de l’Evêque. Il comporte deux sigles IHS gothiques dans deux styles différents et une croix sur dôme avec d'autres motifs

           Le linteau à grandes flammes d’Utelle 06450

Le sigle est entouré d’un premier cercle et il comporte des flammes très longues avec un deuxième cercle extérieur.

Le  « I » est de forme complexe

 

 

La gravure de Chateauneuf de Grasse 06740

 

 

Le signe central est complexe mais si on retourne la gravure on croit lire un IHS gothique. Voir dossier Internet: chateauneufgrasse

 

L’ostensoir de la Brigue 06430

Une plaque décrite par Luc Thévenon () page 59 au 16 rue Filippi comporte un IHS classique dans une couronne qui pourrait être une couronne d’épines  avec comme support un personnage.

Sur la plaque est gravé un texte latin.

Sous la croix un V 

 

Trigrammes de Villefranche sur mer 06230

 

On peut observer plusieurs sigles IHS dans ce village, mais deux sont assez originaux.

Le premier se trouve au 8 rue Baron de Bres.

Il est gothique, inscrit dans un cercle torsadé ; au dessus de la barre du H  deux sortes d’ailes pourraient figurer un oiseau en l’occurrence le Saint Esprit, et en dessous de la croix on voit deux petits poissons symboles christiques.

L’autre trigramme particulier se trouve au 41 rue du Poilu. Il est également gothique et le sigle IHS est inscrit dans un cercle en forme de coupe.

Des sortes de lanières entourant le H et le S. L’artiste a-t-il voulu symboliser les instruments de la Passion par des espèces de fouets ?

 Ci dessus de gauche à droite, 8 rue baron de Bres et détail, 41 rue du Poilu et détail.

A Saint Jean de Latran à Rome une mosaique représente le Saint Esprit sous forme d’une colombe au dessus de la croix qui irrigue à travers elle les quatre fleuves du paradis

On pourrait voir dans le trigramme du 8 rue baron de Bres à Villefranche une certaine analogie, avec le symbole du Saint Esprit et celui de l’eau à travers les poissons.

Plaque de la maison face à l’église à La Brigue 06430

 

Elle est en réemploi dans la façade d’une maison datée de 1888.

Le sigle IHS gothique dans une couronne est entouré de deux arbres symboliques palmiers?)et d’un ensemble de maisons (allusion à Jérusalem?).

Beaucoup de linteaux à la Brigue sont taillés dans un schiste noir facile à sculpter pour un spécialiste. Ce village est très riche en gravures de toutes sortes par comparaison avec le village voisin de Tende, pourtant enrichi par sa situation sur la route du sel

 

Plaque du 24 rue Arnaldi à La Brigue 06430

Cette plaque également signalée par Luc Thévenon () page 70  comporte un IHS gothique simple dans une couronne mais la croix se termine par une efflorescence, (palmier ? symbole de justice et de rédemption). Les deux pieds du H semblent s’enfoncer dans la terre par deux racines. Le S est d’une structure complexe traversé par un bâton torsadé, allusion au tronc de Jessé ?

 

 

Ceriana Ligurie

Le I prend la forme d’un Y ou d'un V

Cette forme se retrouve à beaucoup d'endroits. Mais est-ce un "I" ?

Dolcedo Ligurie

Le tore forme une sorte de couronne de feuilles. Le montant de la croix est surmonté  d’une gravure en forme de vague remplaçant la barre horizontale. Le H n’est pas reconnaissable mais on croit voir un P à l’envers (pour le Ro grec ?). Au pied des lettres il semble y avoir comme des racines. Le S est très géométrique traversé par un bâton diagonal.

 

Vasia Ligurie

La sculpture est très semblable à celle de Dolcedo, mais plus finement sculptée et plus lisible.

Le bâton à droite fait il allusion au tronc de Jessé ? On ne distingue pas de H mais si on lit à l’envers, le S plus le bâton pourrait correspondre au X grec, avec à  gauche le P correspondant au Ro grec avec un S entre le Ro et le I pour former le sigle XPS

La couronne est entourée de flammèches.

 

Mandatica Ligurie

Le cercle est torsadé. Le I a la forme d’un Y dont la base est tournée par le pied du H  qui semble prendre racine. Le montant du H s’épanouit  avec peut être une couronne

 

Cas particuliers :

 

 

Dans l’église de La Brigue 06430, le trigramme est gravé au fond du bénitier pour rappeler le symbole quand on se signe. Par contre dans l’église de Saorge 06540,malheureusement la première marche de l’escalier montant à la chaire est un réemploi de « IHS » que le prêtre foule donc au pied. Le S est serpentiforme.

 De gauche à droite ci dessus: La Brigue, Saorge

Peille 06440,

rue centrale le sigle IHS gothique est à l'intérieur d'une couronne de lauriers, mais se trouve dans un cartouche rectangulaire destiné probablement à recevoir une inscription qui n'a pas été exécutée

 

Deux linteaux à Sospel 06380

Sur ces linteaux où sont gravés des IHS, l'un en lettres modernes l'autre en lettres gothiques, on peut observer des indications relatives aux propriétaires, alors qu'en général les noms des propriétaires sont simplement et discrètement résumés à des initiales

 

 

Sur la photo de gauche ensemble et détail du 27 rue Saint Pierre avec écus à tête de cheval. Les flammes très marquées sont à l'extérieur du cercle.

Linteau orné de la Brigue

 

Ce linteau particulièrement orné d'une couronne de feuillages autour du sigle IHS est renforcée par des feuillages à la base;

le I est accompagné par une gravure en S

La couronne est entoureé de deux écus à tête de cheval.

Ce type d'écus se rencontre plusieurs fois dans le village voisin de Tende

Voir le dossier Internet: jhs-avec-entrelacement

 

Bibliographie :

Thévenon Luc – La Brigue - Serre éditeur 2011