ETABLISSEMENT AGRICOLE DE L'AIRE SAINT MICHEL A NICE 06200


Prospection

Mise à jour Mars 2017

Henri Guigues, B. Mingalon, Jacky Sarale, Raoul Barbès

 

On peut observer sur ce site deux citernes enterrées recouvertes par un encorbellement de grosses dalles, façon borie, dont une partie, en voûte, s’est effondrée.

La première est contigue (citerne 2) à un petit bâtiment et possède un orifice-déversoir sur l’extérieur.

Ci dessous diverses vues de la citerne 2

 

Photo ci contre à droite: traces d'enduit d'étancheité

La seconde est un peu à l’écart (citerne 1)

Photo de gauche

traces de feuillure

Photo de droite entrée en partie effondrée

Le petit bâtiment comporte à l’intérieur trois pierres anneaux et des trous peut être pour fixer un râtelier. Ils ne sont pas assez en hauteur pour avoir constitué le support d’un plancher. Sur un côté on peut voir une banquette en pierre et en face dans l’angle un petit bassin.

Ci dessus de gauche à droite: vue de l'entrée du local, banc et trou anneau, détail de l'entrée, banquette intérieure

Ci dessus de gauche à droite: mur pignon, autre mu, pierres anneaux, petit bassin

Ci dessus de gauche à droite: pierre anneau, vue du local vers l'extérieur, banc, enclos

En Juin 2013 il n’y a pas d’eau de surface mais très probablement d’après un test la présence d’eau souterraine qui a pu justifier l’implantation.

Le bâtiment et les citernes étaient fermés par des portes car on voit encore les traces de feuillures

En amont de la citerne1 on voit une sorte de canal et un peu au nord un petit enclos.

Le bâtiment ne semble pas étant donné la faible hauteur sous toiture, avoir été utilisé à la fois comme étable et comme logement. Il est en partie adossé au rocher.

 

Devant le bâtiment une dalle plate encastrée dans un mur comporte un trou qui a pu servir d’anneau. Cette pierre peut servir de banc.

Sur l’arrière l’on peut observer un orifice de 30x20 cm communiquant avec l’intérieur;

Un peu plus loin au nord on observe un enclos avec des murs épais

Etant donné la fragilité du site les coordonnées (P) sont protégées.

Dans ce secteur on observe des chataigniers, qui poussent habituellement en terrain acide, alors qu'ici le terrain est calcaire.