CHATEAU ET VILLAGE DE SAINT BLAISE    06670 SAINT BLAISE

 

Mise à jour janvier 2016

 

Eléments historiques

 

 

Plan du site et vue aérienne

De nombreux articles ont été écrits sur le château.

 Edmond Rossi () page 36, indique que la barbacane aurait fait partie des dernières modifications au XIVème siècle et que le château n’est plus mentionné après 1388.

 Dans le numéro 202 Juin 2012 de la revue le Sourgentin, Simone Catelano Masséna a consacré un article à l’histoire de ce château.

 Selon un Frère des écoles chrétiennes () page 58, « une sombre forêt de pins couvrait presque entièrement ce territoire…la première habitation qui vint l’animer fut bâtie par le comte Leodogaire riche patricien de la ville de Nice. Ce seigneur passionné par la chasse en fit l’acquisition en 1028 et y construisit un château ».

 Dans un article paru dans « Châteaux du pays de Nice Saint Blaise » - Dictionnaire historique et biographique du Comté de Nice,  dont photocopie ci-jointe, on peut trouver plusieurs références. Mais on peut ajouter le travail de Boniface Salvetti ()

 De son côté Casalis () a écrit un article sur Saint Blaise  traduit ci-dessous :

 

Traduction :

 

S. Biagio (S. Blasii)

Commune du mandement de Levens province et diocèse et division de Nice. Dépend du Sénat, intendance générale, préfecture et hypothèques de Nice, poste de Levens.

Se trouve sur la rive gauche du Var au nord de Nice dont elle est distante de six milles. Elle est éloignée de quatre milles du chef-lieu de mandement.

Deux hameaux en dépendent : un dit Boissa, et l’autre Adree.

Saint Blaise et les deux hameaux qui y sont rattachés  se trouvent au pied du mont Costarossa. Le territoire est traversé par un ruisseau qui prend le nom de Saint Blaise.

Le territoire  abonde en arbres fruitiers, vignes et particulièrement oliviers mais il est pauvre en céréales.

Il faut noter  que la paroisse d’Aspremont étend sa juridiction  non seulement sur les succursales de Colomars  et de Castagniers  qui sont des hameaux de cette commune mais également sur celles de Levens, Saint Blaise, Falicon,  et sur diverses autres.

Les paysans de ce lieu sont robustes durs à la fatigue et vifs : leur humeur est pacifique

 

Eléments historiques

 

Saint Blaise est un territoire antique anciennement très important qui dans le cours des temps participa à toutes les vicissitudes de Levens et qui est aujourd’hui réduite  à diverses maisons rustiques  çà et là qui forment son territoire

Il en est fait mention  sur une carte de 1078  où on peut lire villa S. Blasii. Le nom de ce saint lui fit perdre sa plus ancienne dénomination.

Il s’y rattache  l’inscription suivante qui  fait  croire que sous les romains  il exista un municipe :

M.ATILIO.L.F.FALER .ALPINO

FLAMINI.DIVI.CAESARIS

NERVAE

PERPETVO

PATRONO MVNNICIPII

TRIB.MILIT.COHOR

LIGVRVM

D.D.

 

Note : Cette inscription serrait un faux. Voir Mommsen CIL V, 1032*

 

« Avant 1777, la commune de Saint Blaise  était un des hameaux de Levens, mais cette année-là elle fut démembrée  et érigée en commune séparée. Elle dépendait pour les choses spirituelles de l’abbaye du Monastère de Saint Pons  qui depuis des temps anciens existait non loin de Nice et disparut à la fin du siècle passé.

Population 350 »

 

On peut mentionner aussi le travail de Jean Claude Poteur () consultable sur Internet

 

Prospections antérieures

 

Le site a été étudié par Octobon, Chéneveau et Georges Brétaudeau () page 420 qui le nomme Castellet

 

Prospection

 

Recherches et photos Henri Guigues

Prospection Henri Guigues,  Raoul Barbès

 

 

Cette prospection a porté surtout sur la barbacane, laquelle a permis de renforcer la défense du côté sud du site dominé  par la mont Cima et qui constituait un point très faible de la défense. Cette barbacane était qualifiée par G. Bretaudeau de fortin.

Sur le cadastre napoléonien le quartier était dénommé Castello et le nord du château sous le nom de Castello.

 

Bibliographie

 

Brétaudeau Georges – les Enceintes des Alpes Maritimes – éditions IPAAM 1996

Casalis G. Dizionario geografico storico statistico commerciale compilato per cura del Professore e Dottore di Belle Lettere , Cavaliere dell’ordine de SS Maurizio e Lazzaro

Opera molto utile agli impiegati nei pubblici e private uffizi a tutte le persone applicate al foro alla milizia al commercio e singolarmente agli amatori delle cose patrie

Tome XVIII Torino 1849

Bibliothèque de Nice B 8150

Catelano Masséna Simone – Le Château médiéval de Saint Blaise – Sourgentin N° 202 Juin 2012

Frère des écoles chrétiennes, anonyme, le jeune Niçois instruit de sa patrie ou notices historiques sur la ville et le Comté de Nice, société topographique 1850

PCAM – Patrimoine des communes des Alpes Maritimes – éditions Flohic 2000

Poteur Jean Claude – Le réseau castral du pays de Nice  Xème XIIIème siècle

Rossi Edmond – Les châteaux du Moyen Age en Pays d’Azur – Alandis Editions 2003

Salvetti Boniface – L’abbaye de Saint Pons hors les murs de Nice – Serre éditeur

 

 

De gauche à droite: plan Brétaudeau, plan de la barbacane, vues de l'extérieur,ensemble

 

 

De gauche à droite

Vue extérieure vers l'est, vue générale intérieure

 

Bibliographie

 

Rossi Edmond – Les châteaux du Moyen Age en Pays d’Azur – Alandis Editions 2003

Brétaudeau Georges – les Enceintes des Alpes Maritimes – éditions IPAAM 1996

PCAM – Patrimoine des communes des Alpes Maritimes – éditions Flohic 2000

Catelano Masséna Simone – Le Château médiéval de Saint Blaise – Sourgentin N° 202 Juin 2012

Frère des écoles chrétiennes, anonyme, le jeune Niçois instruit de sa patrie ou notices historiques sur la ville et le Comté de Nice, société topographique 1850